L'homme qui en savait trop

44m 27s

Desmond Patrick Costello était l'un des Néo-Zélandais les plus brillants de sa génération - un linguiste de génie qui parlait dix langues et pouvait en apprendre une en un mois. Il était également un héros de guerre qui a utilisé ses compétences linguistiques pour mener son unité de derrière les lignes allemandes vers la sécurité avec bravoure et audace. Nommé diplomate à la délégation néo-zélandaise à Moscou, il rédigea le premier témoignage occidental des camps de la mort nazis. Voir moins

Commentaires Contenus associés

Commentez le programme